Sur la Côte bleue, un véritable périple pour atteindre les tranquilles calanques nord

Il y a 3 semaines 40

Amateur de farniente, de plages de sable fin et de terrasses ombragées, circulez… Les calanques secrètes de la Côte bleue dissimulées dans un entrelacs de collines rocheuses ne peuvent se découvrir qu’à pied. Dans cette portion de côte méditerranéenne – entre l’Estaque et l’embouchure de l’étang de Berre –, le terrain est escarpé, les montées plutôt rudes et le chemin caillouteux. Est-ce pour cette raison qu’elles sont encore relativement peu fréquentées ? Bien moins en tout cas que leurs cousines du sud, qui s’étendent majestueuses des Goudes à Cassis. De mai à octobre, les voitures y étant quasi interdites, le meilleur moyen pour s’y rendre demeure le chemin de fer.

23 tunnels, 18 viaducs et 2 ponts

Une ligne, longue de 32 kilomètres, l’une des plus belles de France, inaugurée en 1915, serpente depuis Marseille au cœur d’une pinède accrochée au flanc du massif de la Nerthe. Au départ de la gare Sai

Pour lire les 75 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article