Voyage en Espagne et Covid-19 : régions françaises à risque, formulaire, passe sanitaire... Ce qu'il faut savoir

Il y a 3 semaines 103

La quasi-totalité des régions françaises étant considérées «à risque», les touristes doivent présenter le passe sanitaire, y compris s'ils arrivent en voiture ou train. Formulaire préalable, restrictions et couvre-feu en vigueur... Les informations pour vos prochaines vacances en Espagne.

L'Espagne a, cet été encore, séduit de nombreux vacanciers français, malgré le sursaut épidémique dû au variant Delta. Notre voisin a finalement resserré la vis le 19 juillet. Depuis cette date, les touristes français sont soumis à des restrictions d'entrée et, en ce début septembre, la quasi-totalité des régions françaises -à l'exception de Mayotte- reste considérée «à risque» par les autorités espagnoles. Tout voyageur de plus de 12 ans devra s'y soumettre pour profiter des eaux toujours chaudes des Baléares ou redécouvrir Barcelone.

À lire aussiCovid-19 et voyage : dans quels pays peuvent se rendre les Français ? Notre carte actualisée

À l'arrivée en Espagne : formulaire, vaccin, tests... Quelles sont les formalités pour les touristes français ?

Tous les voyageurs franchissant les Pyrénées doivent remplir un formulaire en ligne avant leur départ. Un QR code leur est attribué, qu’ils devront présenter au contrôle aux frontières à leur arrivée. Sauf s'ils arrivent de Mayotte, les Français sont soumis à des restrictions supplémentaires qu'ils arrivent par avion, voiture, train ou bateau. En plus du formulaire, est nécessaire, au choix :

Un justificatif de vaccination, sachant que l'Espagne considère comme vaccinés ceux qui ont reçu leur deuxième dose plus de quatorze jours avant leur date d'arrivée sur le territoire, Un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures, Un certificat de rétablissement du Covid-19, valable à partir du 11e jour après le 1er test de diagnostic positif pour une période totale de 180 jours.

Ces documents peuvent être présentés sous la forme du certificat sanitaire européen. Les enfants de moins de douze ans sont dispensés de ces formalités.

À lire aussi48 heures à Madrid, un week-end entre culture et gastronomie

Quelle est la situation sanitaire en Espagne ?

Après une recrudescence de l'épidémie au début de l'été, la situation sanitaire s'est améliorée en Espagne. Plus de 70 % de la population espagnole est vaccinée, selon les relevés de Johns Hopkins.

À lire aussiÀ la découverte de Cadaqués, perle de la Costa Brava

Hôtels, plages, couvre-feu... Quelles sont les mesures en vigueur ?

Au niveau national, le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dans les espaces clos et à l’extérieur quand la distanciation sociale (1,5 m) n’est pas possible. Des mesures sanitaires supplémentaires peuvent ensuite être mises en place par chaque communauté autonome. En Catalogne par exemple, un couvre-feu est en vigueur de 1h à 6h dans les villes de plus de 5000 habitants ; les cafés et restaurants sont ouverts jusqu’à minuit trente, avec une capacité d’accueil maximum de six personnes par table en intérieur et dix en terrasse ; les réunions de plus de dix personnes sont interdites.

Le détail des mesures en vigueur dans chaque région est à consulter sur le site du ministère des Affaires étrangères.

À lire aussiSept raisons de découvrir Cadix et le sud de la Costa de la Luz

Quelles sont les formalités pour les Baléares et les Canaries ?

Vers les Baléares, tous les voyageurs de plus de 6 ans, et non 12 ans comme pour le reste du pays, doivent fournir les documents requis (test négatif, certificat vaccinal ou de guérison, en plus d'un formulaire spécifique). Les conditions d’entrée aux Canaries sont similaires à celles de l’Espagne continentale mais l’accès à certains hébergements est réglementé. Les restrictions de voyages et mesures sanitaires sur place sont détaillées sur le site de l’office de tourisme des Canaries ou sur le site du gouvernement de la communauté autonome.

Au retour d'Espagne, quelles sont les mesures pour les Français ?

Pour les personnes non vaccinées, un test PCR ou antigénique est exigé au retour de l'Espagne vers la France. Ce test doit dater de moins de 24 heures. Attention, les tests sont payants en Espagne.

Lire la Suite de l'Article