«Surveillance renforcée» pour les touristes de retour d'Espagne et du Portugal

Il y a 2 semaines 48

Les non-vaccinés devront désormais produire un test négatif de moins de 24 heures à leur retour en France.

Une plage de la Costa del Sol, en Espagne, première destination étrangère des Français cet été 2021. Alberto Ortega

La France n'empêche pas ses ressortissants de passer leurs vacances en Europe cet été. Mais elle renforce les restrictions pour les non-vaccinés au retour de deux pays qui subissent une vive reprise épidémiologique, l'Espagne et le Portugal. Le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune, a annoncé ce 13 juillet sur Twitter une «surveillance renforcée» à leur encontre.

À lire aussi :Vacances d'été : annulation, pass sanitaire, pays où voyager... les réponses à vos questions

«Parmi les pays classés verts, Espagne et Portugal feront l'objet d'une surveillance renforcée : le test exigé au départ doit être de moins de 24 heures pour les non vaccinés», indique-t-il. Suite à l'allocution présidentielle hier soir, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait affirmé sur BFM TV que le Portugal et l'Espagne n'avaient pas été classés comme des pays «à risques» par les autorités françaises mais que les Français étaient invités à faire preuve de «prudence où qu'ils soient cet été».

À cette heure, le site de conseils aux voyageurs de France diplomatie n'a pas encore été mis à jour sur ce point. On ignore notamment sa date d'entrée en vigueur. Le tweet du ministre est toutefois clair sur le fond : les deux pays de la péninsule ibérique restant classés «vert» par la France, les vacanciers peuvent tout à fait s'y rendre, et cela ne change rien pour les vaccinés.

À lire aussi :Covid-19 et voyage : variant Delta, Espagne, Portugal… Où peuvent aller les Français cet été ? Nos cartes actualisées

C'est pour les Français n'ayant pas reçu les doses complètes de sérum que l'étau se resserre : ils devaient auparavant produire le résultat négatif d'un test PCR de moins de 72 h ou antigénique de 48h à leur retour dans l'Hexagone. Dorénavant, la durée de ces tests passe à 24 heures, et ils sont payants.

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

La rédaction du Figaro Voyage se mobilise avec les experts les plus qualifiés pour répondre à vos questions. Vous pouvez les adresser à redactionvoyage@lefigaro.fr

«Surveillance renforcée» pour les touristes de retour d'Espagne et du Portugal

S'ABONNER

S'abonner

Lire la Suite de l'Article