Tourisme : Malte va donner de l'argent à ses visiteurs

Il y a 5 mois 1243

L'île méditerranéenne rouvre aux touristes européens le 1er juin, avec une levée totale des contraintes pour les personnes vaccinées et avec un bonus : le gouvernement maltais va offrir jusqu'à 200 € par voyageur !

Malte se prépare à accueillir de nouveau les voyageurs. Pour accompagner la reprise du tourisme, le ministre du Tourisme maltais, Clayton Bartolo, a présenté le vendredi 9 avril un plan de relance de 20 millions d'euros comprenant, notamment, un soutien aux professionnels du secteur et une aide financière jusqu'à 200 € pour les visiteurs étrangers. «Cette somme sera offerte sous forme de vouchers à dépenser dans son hôtel, par exemple pour un soin au spa, un repas au restaurant ou une consommation au bar», détaille au Figaro Dominic Micallef, directeur de l’office du tourisme de Malte en France (Visit Malta). L'opération profitera à quelque 38.000 visiteurs, toutes nationalités confondues, sur la base du «premier arrivé, premier servi».

Pour bénéficier de cette offre, les touristes devront séjourner au moins trois nuitées dans un hôtel de trois à cinq étoiles participant. «Il faudra réserver directement auprès de l'hôtel via son site, et non passer par des plateformes de réservation», insiste Dominic Micallef. Le montant des vouchers dépendra de la catégorie de l’hôtel : 100 € pour un trois-étoiles, 150 € pour un quatre-étoiles et 200 € pour un cinq-étoiles. Le montant est majoré de 10 % si l'on séjourne sur l'île de Gozo, située à 3 km au nord de l'île de Malte. Cette subvention est financée pour moitié par le gouvernement et pour autre moitié par l’hôtelier lui-même.

À lire aussi :Dix bonnes raisons de (re)découvrir Malte

Les touristes séjournant dans un hôtel de l'île de Gozo pourront bénéficier d'une aide supplémentaire de 10 %. STANISLAS FAUTRE / Le Figaro Magazine

De nouvelles conditions d'entrée à partir du 1er juin

À partir du 1er juin, les conditions d’entrée des touristes dépendront de la situation sanitaire du pays d'origine. L’île appliquera un système de couleurs :

Zone rouge : seules les personnes vaccinées (ayant reçu la deuxième dose du vaccin au moins 14 jours avant la date de leur départ) pourront voyager librement s'ils sont ressortissants de l'UE. Zone orange (dont fait partie la France actuellement) : comme pour les pays en zone rouge, les personnes vaccinées pourront voyager librement. Les voyageurs non-vaccinés devront disposer à leur arrivée d'un test PCR négatif de moins de 72 heures. Zone verte : aucune contrainte. A ce jour, aucun pays ne fait partie de cette catégorie.

Malte est le pays qui affiche le taux de vaccination le plus élevé de l'Union européenne, et le deuxième de l'Europe derrière le Royaume-Uni. Au 12 avril, 244.718 personnes (soit 55,42 % de la population) ont reçu au moins une dose, tandis que 71.481 personnes (16,19 %) ont reçu les deux doses, selon les données du site Our World in Data. Le taux de vaccination actuel augmente de 1 % par jour, rappelle Visit Malta. Le gouvernement maltais prévoit de vacciner l'ensemble de la population d'ici à la mi-août. Le pays a accueilli 2,7 millions de touristes étrangers en 2019, dont 240.000 Français, mais a connu une chute de fréquentation de 70 % en raison de l'épidémie de Covid-19.

Le pays entame une sortie de confinement progressive depuis le 12 avril avec, pour commencer, la réouverture de tous les établissements scolaires. Le 18 avril marquera la reprise des offices religieux. La réouverture des commerces non-essentiels et les regroupements dans l'espace public jusqu'à quatre personnes seront autorisés à partir du 26 avril. En revanche, aucune date n'a encore été fixée pour la réouverture des bars, restaurants et musées. Dans les hôtels, seuls les repas servis en chambre sont autorisés à ce jour. Le port du masque reste obligatoire dans l'espace public.

Lire la Suite de l'Article