Trains de nuit : deux nouvelles lignes ouvriront en décembre

Il y a 1 semaine 40
Le Nightjet autrichien effectuera sa première liaison entre Vienne et Paris le 13 décembre. GEORG HOCHMUTH / APA / AFP

Le Paris-Tarbes et le Paris-Vienne, en Autriche, ouvriront à quelques jours d'intervalle. Une étape importante dans la relance des liaisons ferroviaires nocturnes en France et en Europe.

L'une reliera Paris aux Hautes-Pyrénées. L'autre circulera entre les capitales française et autrichienne en traversant l'Allemagne. En décembre, les voyageurs pourront emprunter deux nouvelles lignes de train de nuit au départ de Paris. À partir du vendredi 10 décembre, la liaison Paris-Tarbes via Toulouse sera de nouveau assurée, a annoncé le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, le 12 septembre dans l'émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Une extension jusqu'à Hendaye via la côte basque est prévue lors de la saison estivale. La durée du trajet et les gares desservies n'ont pas encore été communiquées.

Cette réouverture intervient plusieurs mois après celle du Paris-Nice, le 20 mai dernier, qui a déjà transporté 24.000 passagers selon le patron de la SNCF. Ces deux lignes d'Intercités de nuit avaient été supprimées en 2017 faute de rentabilité. Elles bénéficient d'un plan de relance du gouvernement, qui inclut par ailleurs la rénovation des voitures affectées aux liaisons nocturnes.

À lire aussiTrains de nuit : les nouvelles lignes à emprunter en France cette année

Un Paris-Vienne en 15 heures

En décembre, les voyageurs pourront également embarquer à bord du Paris-Vienne via Munich. Cette liaison démarrera le lundi 13 décembre dans le sens Vienne-Paris et le mardi 14 décembre dans le sens inverse. Si les horaires, les gares desservies et les tarifs devraient être communiqués à la mi-octobre, on sait déjà que l'ensemble du trajet devrait durer environ 15 heures. Il s'agira alors du seul train de nuit transfrontalier desservant la France, le Paris-Venise de Thello ayant été définitivement arrêté en juin dernier.

Ce train, né de la volonté de quatre opérateurs ferroviaires européens, dont la SNCF, arborera la marque Nightjet, la filiale des chemins de fer autrichiens (ÖBB) dédiée au train de nuit. La SNCF, en tant que partenaire commercial, assurera la vente des billets et déploiera son personnel à bord. Ces trains autrichiens se distingueront des trains français grâce, notamment, à leur service de restauration ou à leurs compartiments individuels équipés de douches.

À lire aussiTrains de nuit : les nouvelles lignes à emprunter en Europe dès cette année


À voir aussi - Le PDG de la SNCF annonce la mise en place du train de nuit Paris-Tarbes le 10 décembre

Lire la Suite de l'Article